:::::La colère d'un homme patient:::::

 Une claque : Hésitant sur le choix du film, j'ai opté pour ce thriller sur le thème de la vengeance.

Avec "la colère d'un homme patient", Raül Arévalo, connu surtout comme acteur en Espagne, réalise son premier film au cinéma.

J'en suis sorti groggy : la violence surréaliste est présente de façon insidieuse tout au long du film dans une escalade de séquences punitives. Cependant elle est filmée avec sobriété, ce qui la rend "supportable pour moi" qui ne suis pas fan du genre. 

Un bémol quand même : j'ai trouvé regrettable le choix d'une pellicule 16 mm donnant à l'image un grain épais qui, à mon sens n'apporte rien, au contraire, à la qualité de l'oeuvre.

Retour à l'accueil