Prendre l'avion

Retour sur une étude en Suisse : 

16% de la pollution du pays vient du trafic aérien et ce chiffre est en augmentation constante.(la hausse au niveau mondial est de 5% annuellement).

Les responsables suisses considèrent que le transport aérien est beaucoup trop bon marché et sont favorables au principe d'une taxe pollueur/payeur, ce qui amènerait le coût de l'avion à une valeur plus près de la réalité. Parmi les mesures à mettre en place, il y aurait :

- freiner l'agrandissement des infrastructures aéroportuaires.

- mettre en place un couvre-feu nocturne tenant compte des populations.

- exiger des planifications reposant sur les objectifs fixés lors de la COP 21 à Paris.

A la veille de l'été, je souhaiterai personnellement que les "grands voyageurs" s'interrogent sur la nécessité d'aller toujours plus loin pour avoir de belles vacances... Il serait certainement plus responsable que le transport aérien soit réservé en priorité à des déplacements, professionnels ou personnels, dont chacun jugera du caractère indispensable.

(pour ceux qui ne le savent pas, je suis un grand-père dont la descendance est dispersée aux 4 coins de la planète :

je fais donc partie des prioritaires, si je le souhaite ;)

... cette parenthèse s'appelle, au choix, une pirouette ou un clin d'oeil. 

Retour à l'accueil