Un jour "ordinaire" à Malaga

Ce soir, ma fille Nathalie et Greg arrivent à Malaga en voiture, après un parcours de 1400 km depuis Montpellier !

La feria de Malaga est la plus importante de la Costa del Sol. Elle est annuelle et réunit des amateurs venant de nombreux pays, des habitants de la région, des jeunes et des moins jeunes, qui comptent tous passer des moments extraordinaires pendant la dernière semaine du mois d’août.

Le vendredi qui précède les célébrations, on ouvre officiellement les festivités avec un discours prononcé par une célébrité de la ville, sur la plage de la Malagueta et, à minuit, un feu d’artifice démarre les festivités. Le meilleur endroit pour profiter de ce spectacle pyrotechnique est le port de la ville.

 

Après avoir été déclarée "fête populaire" le 15 août 1491, jour de la célébration de l'Assomption de Marie par les catholiques, cette fête est, depuis, célébrée avec, aujourd'hui, des processions, des spectacles, des corridas.

Dans la journée, les rues du centre-ville sont envahies par des danseuses de Flamenco, des chanteurs, des touristes, des habitants vêtus souvent de costumes traditionnels, le tout dans la senteur des tapas proposées dans les bars.

En 2017, la fête se terminera le dimanche 20 août, par un défilé qui retrace l’entrée des Rois Catholiques dans la ville, de la place de la Aduana à la rue Alcazabilla, dans le quartier de la confrérie étudiante.

Et c'est dans cette ambiance que Nathalie et Greg débarquent ce soir, pour s'installer dans un appartement du centre historique : je pense qu'ils se souviendront longtemps du jour de cette arrivée...

Un vrai feu d'artifice !  

Un jour "ordinaire" à Malaga
Retour à l'accueil